Toute reproduction, même partielle d'un article repris de ce site doit obligatoirement en indiquer la provenance, merci.

Au lendemain de la pêche quinquennale de décembre 1910, le lac d’Enghien-les-Bains est mis à sec. La ville fait pratiquer l’enlèvement des boues du lac du Nord par 126 ouvriers poussant 36 wagonnets qui les transportent vers le bassin de l’Ouest. Celui-ci est à son tour curé dans les années 1960. À la même époque, un accord entre les deux communes prévoit le dépôt des boues d’Enghien sur le territoire de Saint-Gratien, à condition que la première citée laisse à la seconde la disposition des terrains ainsi récupérés (2500 m 2). Le 3 novembre 1962, le conseil municipal décide de réserver deux terrains riverains du lac et débouchant sur l’avenue Paul- Doumer pour les réhausser par l’apport des boues avant de les aménager en un jardin de 4000 m 2. La fin des travaux date de 1969. Ce lieu est aujourd’hui connu sous le nom de jardin du Petit-Lac.

Jardin lac 01 Jardin lac 03

Les abords du lac: à gauche, le jardin actuel ;  à droite, les abords du lac au début du XXème siècle.