Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5
Saint-Gratien
Saint-Gratien
Saint-Gratien
Saint-Gratien
Saint-Gratien

Lettre ASGVO - Novembre 2018

djNotre association poursuit ses activités et réfléchit à de nouveaux projets. Vous en trouverez ici les grandes lignes.

Association loi de 1901

e-mail: asgvo@wanadoo.fr

Get Adobe Flash player

,

Toute reproduction, même partielle d'un article repris de ce site doit obligatoirement en indiquer la provenance, merci.

1849 Brué Chasse Roi detail

Ci-dessus, un détail de la carte montrant Saint-Gratien.

Ci-dessous, la version complète de la carte.

En cette seconde moitié du XIXe siècle, apparaissent sur les cartes les bains d'Enghien, et ensuite la ville d'Enghien-les-Bains (créée en 1850). Le hameau de La Vache Noire est maintenant régulièrement indiqué.

Adrien-Hubert Brué (1786-1832) est un cartographe français. Il a donné divers atlas et des cartes spéciales remarquables par la pureté de la gravure et l'exactitude des renseignements. Son ouvrage principal est son Atlas universel en 36 cartes, publié en 1820. Cet atlas a été graduellement augmenté, par lui, et par Charles Picquet.

Brué dessinait directement sur cuivre (en grec : cyprom). Il a donné aux cartes dressées par ce procédé le nom de cartes encyprotypes.

Titre : Carte topographique des Environs de Paris d’après celle des Chasses du Roi. Dressée d'après celle des chasses par A.H. Brué, géographe du Roi. Nouvelle édition rectifiée d'après les travaux de la nouvelle carte de France. Chez J. Andriveau-Goujon éditeur, rue du Bac, 17.

Date : 1849

Source : http://histoire-nanterre.org/?p=4702

1849 Brué Chasse Roi

1859 Pelet detail

Cette carte du département de la Seine, dite carte du général Pelet, est très riche en détails, notamment sur les espaces non bâtis. Elle est la première à montrer l'allée allant au futur château de la princesse Mathilde, le château Neuf, que vient de construire le comte de Lucay (1754-1836).

Titre : Carte du département de la Seine, exécutée en 1839 au Dépôt Général de la Guerre sous la direction du Général de Division Pelet, d'après les levés des Officiers du Corps d'Etat-Major.

Echelle : 1/40 000 - Format : 68,5 x 87 cm

Sourcehttps://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53029015k

 Edition : 1839 ou 1959

 

A gauche, un détail de la carte montrant Saint-Gratien.

Ci-dessous, la version complète de la carte.

1859 Pelet

1860 Enghien Barba detail

Ci-dessus, un détail de la carte montrant Saint-Gratien.

Ci-dessous, la version complète de la carte.

Source : Archives ASGVO.

La carte ci-dessous est tiré du livre de l'écrivain et journaliste Emile de La Bédollière (1812-1883), Histoire des environs du nouveau Paris, parue chez Gustave-Émile Barba en 1861. Les cartes ont été dessinées et gravées par Ehrard.

Emile Gigault de La Bédollière (1812-1883), journaliste et écrivain est bien connu des amateurs de livres parisiens. Ses deux ouvrages, Le Nouveau Paris. Histoire de ses vingt arrondissements, illustré par Gustave Doré (Barba, 1860) et Histoire des environs du Nouveau Paris, aussi illustré par Gustave Doré (Barba, 1861) offrent une large présentation de Paris et de ses proches villages au cours des siècles. Emile de la Bédollière est aussi connu pour sa traduction de la Case de l’Oncle Tom qui rencontra dès sa parution française, un large succès.

Gustave-Émile Barba (1803-1867) fut éditeur (ou : propriétaire) des œuvres de Pigault-Lebrun et de Paul de Kock et éditeur du supplément au Dictionnaire de l'Académie française, et du Cabinet littéraire. Il publia également de nombreuses cartes et atlas. Breveté libraire le 30 août 1838 en succession de son père, il conçu, en 1847, l'idée des romans à 20 centimes. Quelques années avant sa mort, la déclaration de reconnaissance en paternité par Jean-Nicolas Barba fut frappée de nullité. Il est alors condamné à porter le patronyme maternel de « Cavanagh », tout en continuant d'utiliser commercialement le nom "Barba".

 

 

1860 Enghien Barba

1863 Environs Paris Pittoresque Vuillemin detail

Ci-dessus, un détail de la carte montrant Saint-Gratien.

Ci-dessous, la version complète de la carte.

En cette seconde moitié du XIXe siècle, la manière de voyager a évolué. Après le temps des grands voyages sur les routes d'Europe, les savants et les écrivains se penchent sur le patrimoine local. La carte ci-dessous présente les villes et les villages où tout un chacun peut se rapprocher de la nature, en explorant les bois et les forêts dont les allées sont figurées. Pour cela, les premières lignes de chemin de fer apparaissent presque plus lisiblement que les routes...

Le document donne néanmoins la primeur au monumental, au moyen de vignettes sur les châteaux ou les sur les villes patrimoniales.

 

Titre : Carte pittoresque des environs de Paris, de ses fortifications et forts détachés. Dressée par A. Vuillemin, géographe. Gravée sur acier par Bérard.

Echelle : 1/150 000 - Format : 59 x 87,5 cm.

Auteur : Alexandre Aimé Vuillemin (1812-1886).

Éditeurs-imprimeurs : Antoine Bès & François Dubreuil.

Date d'édition : 1863

Source : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53085737f

 

1863 Environs Paris Pittoresque Vuillemin

1897 Velocipédique detail

 

En cette toute fin du XIXe siècle, la découverte touristique est un enjeu de la cartographie. Les cartes s'adaptent au nouveau mode de déplacement qu'est la bicyclette. Elles sont d'abord le fait d'initiatives privées, comme en témoigne la carte ci-dessous, dressée par le Touring Club de France, première association touristique, créée en 1890. 

 

Titre : Carte vélocipédique des environs de Paris.

Echelle : 1/50 000 - Format : 40 x 53 cm.

Auteurs :
P. Wurgel. Auteur du texte
Henry Barrère (1865-1930). Auteur du texte

Éditeur : H. Barrère (Paris)

Date d'édition : 1893

Source : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53027816c

 

A gauche, un détail de la carte montrant Saint-Gratien.

Ci-dessous, la version complète de la carte.

1897 Velocipédique