Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5
Saint-Gratien
Saint-Gratien
Saint-Gratien
Saint-Gratien
Saint-Gratien

Exposition - 10 décembre 2017

djDe 10H à 18H venez nous rencontrer au salon du document d'histoire et de l'iconographie où nous....

Association loi de 1901

e-mail: asgvo@wanadoo.fr

Get Adobe Flash player

Eglise 39

Les vitraux de cette église, à l’exception de l’Annonce à Marie dans la chapelle de la Vierge, à droite, qui date de 1861, ont été posés en 1897, comme l’atteste l’inscription figurant en clef de voûte : “ DG - 1897 - Px ”, ce qui signifie Peint pour la Gloire de Dieu en 1897 (Px pour Pinxit et DG pour Dei Gloriam).

 

Certains portent la date et le nom des maîtres verriers qui les ont fabriqués : frères HAUSSAIRE à Reims en 1897.

 

Leur surface totale est de 176,8 m2

 

 

Emplacement

Nbre

Dimensions

Surfaces Estimées

Nef

4

4,5m x 5,5m

24,75m2 x 4 = 99m2

Nef (rosaces)

2

2,5m de diamètre

4,98m2 x 2 = 9,8m2

Chœur

2

2m x 5m

10m2 x 2 = 20m2

Chœur

3

2m x 6m

12m2 x 3 = 36m2

Chapelles

8

0,75m x 2m

1,5m2 x 8 = 12m2

 

 Eglise 40

Jésus bénit les enfants

Matthieu IXX – 13-15

« Alors on lui amena de petits enfants pour qu’il leur imposât les mains et priât pour eux. Or, les disciples les gourmandèrent. Mais Jésus leur dit : ‘Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent ».

 Eglise 41

Jésus au Temple à 12 ans

Luc II – 41-50

« Pourquoi me cherchez-vous ? Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison de mon Père ».

 Eglise 42

La Cène

Luc 22, 14, 17, 19

« Quand l’heure fut venue, Jésus se mit à table et les Apôtres avec lui. Il prit alors une coupe, il rendit grâce et dit : ‘Prenez et partagez entre vous’. Puis il prit du pain, après avoir rendu grâce, il le rompit et le leur donna en disant : ‘Ceci est mon corps, donné pour vous. Faites cela en mémoire de moi ».

 Eglise 43

La vocation des apôtres

C'est sous ce titre que le père Grannec nomme ce vitrail en 1942 lorsqu'il indique qu'il a été endommagé par le contre coup d'un bombardement.

Luc V – 8-11

« … Simon-Pierre tomba aux pieds de Jésus en disant : ‘Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur’. L’effroi, en effet, l’avait saisi, lui et ceux qui étaient avec lui devant la quantité de poissons qu’ils avaient prise. Jésus dit à Simon : ‘Sois sans crainte, désormais, ce sont des hommes que tu prendras.’. Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent ».

A côté de Simon-Pierre, nous trouvons Jacques, Jean et Zébédée (le plus âgé).

 Eglise 44

Jésus et la Samaritaine

Jean IV – 1-30

Jésus rencontre la Samaritaine au puits de Jacob.

« Tout homme qui boit de cette eau aura de nouveau soif, mais celui qui boira l’eau que je lui donnerai n’aura plus jamais soif ».

 Eglise 45

Saint Joseph, Marie et Jésus enfant

Luc II – 51-52

« Jésus retourne avec ses parents à Nazareth et il leur obéissait ».

 Eglise 50

Chapelle de la Vierge - L’Annonciation

L’ange Gabriel annonce à Marie que Dieu désire qu’elle devienne la mère de Jésus – son fils. Une colombe d’où part un rayon de lumière, représente le Saint Esprit.

Datant de 1861, ce furent sans doute les deux premiers vitraux qui aient été posé. Une inscription aujourd’hui disparue précisait: « Cornuel Inv. et Pinx ». Elle signifiait que  Cornuel en était l’inventeur et le peintre.

Il s'agit sans doute du peintre-verrier Adrien Napoléon Cornuel.

 Eglise 51

Chapelle de la Vierge – La Visitation

Ici, Marie rend visite à la cousine Elisabeth. Elle vérifie que celle-ci, malgré son grand âge,  attend elle aussi un enfant (ce sera Jean-Baptiste) comme l’ange Gabriel lui avait annoncé.

Ce vitrail a une particularité que l’on ne trouve pas sur les représentations habituelles de la Visitation : Joseph est représenté à côté de Marie, contrairement à la coutume. C’est lui qui semble l’avoir conduite chez Elizabeth.

A côté d’Elisabeth se trouve Zacharie, son mari, le grand prêtre du temple.

Eglise 52Il faut aussi remarquer la forme étrange du toit des maisons au-dessus de la tête d’Elizabeth. Elles ressemblent à celles de certaines maisons du quartier du Parc et non pas aux maisons de Palestine.

 Eglise 53  

Chapelle du Sacré-Cœur

Notre-Dame de Lourdes

Le vitrail de droite montre la Vierge apparaissant à Bernadette Soubirous (1844 – 1879), le 25 mars 1858, à Lourdes dans les Hautes-Pyrénées. Il s’agit ici de la 16ème apparition, le jour de la fête de l’Annonciation. C’est ce jour-là que  « la Dame » lui aurait dit son nom : « Je suis l’Immaculée Conception ».

 

Notre-Dame de la Salette

A gauche, le second vitrail représente l’apparition de la Vierge, le 19 septembre 1846, dans le massif de l’Oisans dans les Alpes. Aujourd’hui sanctuaire de Notre Dame de la Salette.

 Eglise 54  

Chapelle du Sacré-Cœur

Saint Pierre Apôtre

A droite, Saint Pierre Apôtre  tient en sa main les clés du Paradis.

 

Saint Louis Roi

A gauche, Saint Louis est représenté avec sa couronne sur la tête. Sa cape est ornée de fleurs de lys. L’histoire de France rapporte que Louis IX (1226-1270), plus connu sous le nom de Saint Louis, était un roi très pieux, il secourait les malheureux et invitait les pauvres à sa table.

Sur ces vitraux, nous voyons le nom du maître-verrier, Haussaire de Reims et la date de 1897

Les vitraux du chœur ont tous la particularité de représenter des saints avec, parfois, les visages de personnes habitant Saint-Gratien en 1896 et ayant, eux ou leur famille, participé financièrement à leur réalisation.

 Eglise 55

Saint Georges terrassant le dragon

Le visage du saint est en réalité celui de l’abbé Georges Desrues, curé de la paroisse en 1896 lors de la réalisation des vitraux et qui les a vraisemblablement choisis.

Patron des scouts et des armuriers, Saint Georges était un centurion qui affronta le martyre. Dans cette représentation, il terrasse le dragon.

 

Un saint avec une épée

Probablement Saint Henri aussi connu comme Henri II du Saint-Empire (973-1024). Il fut le sixième et dernier roi de Germanie ou empereur romain germanique de la dynastie saxonne et ottonienne. Il fut canonisé en 1146.

D’autres sources citent Saint Paul Apôtre, souvent représenté barbu, avec une épée (car il a été décapité), une couronne, la croix, la palme et les roseaux, ou Charlemagne (à cause de la couronne d’Empereur).

 Eglise 56

Une sainte tenant des roses

Il s’agit probablement de la reine Sainte Elisabeth de Hongrie (1207-1231). En cachette de son mari, Louis IV de Thuringe, elle apportait fréquemment de la nourriture aux indigents. Un jour où elle fut surprise, celle-ci se serait transformée miraculeusement en roses pour lui permettre d’éviter le courroux de son époux.

D’autres ont parlé de Sainte Germaine, ce qui semble moins vraisemblable.

 

Un saint élevant une hostie

Il s’agit probablement de Saint Charles Borromée (1538-1584) neveu de Pie IV. Grand seigneur Italien, il vivait dans un palais, très humble comme un moine. Très actif, il fonde de nombreux séminaires et fait naître l’apostolat des laïcs. En 1576, il organise la lutte contre la peste à Milan et porte lui-même le Saint-Sacrement aux mourants.

 Eglise 57

L’Adoration des Rois Mages

Ce très beau double vitrail fut primé à l’exposition universelle de 1900. Il montre l’arrivée des Mages apportant leurs présents à l’enfant Jésus.

On remarquera de petits anges au-dessus des personnages. Il est rare de les voir ainsi représentés. Le visage d’un des personnages regardant discrètement la scène, à l’arrière,  serait celui du graveur.

Eglise 58

 Eglise 59

Sainte Anne et Marie enfant

Sainte Anne est ici avec la Vierge Marie enfant. Sainte Anne et Saint Joachim sont les parents de Marie.

Nous savons que le visage de Sainte Anne est celui de la fille d’un des donateurs (Famille Fontaine).

 

Eglise 60

 

Un pape martyr

Il s’agit probablement de saint Clément évêque de Rome à la fin du 1er siècle. 

Il a longtemps été dit que ce vitrail représentait Saint Joachim; mais, la palme et la tiare ont fait dire au Père Alain Gayet (prètre présent sur la paroisse de 1993 à 2001) qu’il pouvait aussi s’agir d’un pape ayant subi le martyr. 

 Eglise 61

Saint Gratien

Le berger Gratien, saint patron de cette église est fêté le 23 octobre. Citoyen romain, Gratien s’est fait berger pour évangéliser la région d’Amiens. Poursuivi par Rictiovare, préfet romain qui persécutait les chrétiens, il a été décapité en l’an 303 et déclaré saint en 628.

 

Une sainte sous les traits de la princesse Mathilde

Avec l’église entre ses mains, elle est la fondatrice de l’église. L’aigle indique sa descendance de l’Empereur.

 

Eglise 62