Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5
Saint-Gratien
Saint-Gratien
Saint-Gratien
Saint-Gratien
Saint-Gratien

Exposition - 10 décembre 2017

djDe 10H à 18H venez nous rencontrer au salon du document d'histoire et de l'iconographie où nous....

Association loi de 1901

e-mail: asgvo@wanadoo.fr

Get Adobe Flash player
Toute reproduction, même partielle d’un article repris de ce site doit obligatoirement en indiquer la provenance, merci.

Eglise 31

A droite, en entrant dans l’église, un bronze réalisé en 1857 par Mme Léon Bertaux, représente 3 anges symbolisant les trois vertus chrétiennes : Foi, Espérance et Charité. Une inscription indique :et toujours, quand la Foi marche avec l’Espérance, on voit surgir la Charité. Ce bénitier a été offert à l’église par Napoléon III.

Eglise 32

A gauche, un second bronze réalisé en 1861 par Mme Léon Bertaux représente 3 anges et un crucifix. L’un des anges tend la main. L'inscriptionpour les pauvres s’il vous plaîtindique qu'il s'agissait d'un tronc. Lui aussi est un cadeau de Napoléon III.

Eglise 33

La chaire de l’église est remarquable de par son piédestal orné de figurines représentant des saints considérés comme des témoins du Christ et de sa Parole dans le monde : Saint Fiacre, Saint Jean l’apôtre, Saint Vincent, Saint Paul apôtre, Saint Pierre, évêque de Rome et 1er pape, Sainte Cécile, Sainte Geneviève et Sainte Clothilde femme du roi Clovis.

Eglise 34

Sur une petite table en bois, une “Pieta” représente la Vierge Marie, recevant sur ses genoux le Christ mort, descendu de la Croix. Au dos, une inscription « La Statue Religieuse – Paris » nous indique son origine.

Eglise 36

Un crucifix, installé sur un tableau avec encadrement au-dessus du portique de sortie, ne doit pas être confondu avec celui que Fénelon a offert au maréchal de Catinat (voir « les trésors de l’église »). Dans la séance du Conseil de Fabrique de 1900 (le 22 avril), il est indiqué que le dit Conseil accepta le legs d’un crucifix en bois avec un cadre en bois sculpté et qu’une place convenable lui sera choisie dans l’église.

Eglise 24

On remarquera dans la chapelle du Sacré-Cœur où est situé le sarcophage du Maréchal de Catinat, une statue représentant Saint-Gratien, patron de cette église. Elle est l’œuvre de Mathieu Meusnier, dit Roland Mathieu Meusnier, sculpteur, né à Paris, le 1er avril 1824.

Eglise 29       Eglise 30

On notera, dans la chapelle de la Vierge qui accueille la sépulture de la princesse Mathilde, la présence d’un ancien confessionnal en forme d’église et, partiellement masqués par quelques vestiges d’anciennes stalles en bois, quelques ex-voto accrochés au mur au début du XXe siècle.